Manquez-vous de magnésium. Découvrez les bienfaits de ce minéral.

 

Le magnésium est un minéral qui constitue notre organisme tout comme l’est le calcium, le phosphore et bien d’autres. Ils ont des rôles précis et doivent être équilibrer les uns par rapport aux autres.

Il a de nombreux bienfaits sur la santé reconnus scientifiquement. Il intervient dans plus de 300 réactions métaboliques au sein de l’organisme. Il est donc essentiel au bon fonctionnement de votre corps et ne peut être qu’apporté par l’alimentation et éventuellement par une supplémentation.

Voici les diverses actions du magnésium dans votre organisme ainsi que les causes possibles d’un déficit et les principaux aliments qui en contiennent.

 

  • Ses bienfaits pour la santé.

 

Il est un modulateur universel des stress. Il permet le transport cellulaire de nombreuses molécules et il module également ce transport (excès de fer, par ex). Il intervient donc dans les échanges qu’ils soient nerveux ou cellulaires.

-il est un relaxant musculaire : spasmes, crampes, contractions qu’il permet de réduire en répartissant le calcium dans les tissus et les cellules.

-ce minéral entre dans la formation des os et des dents. la moitié de la réserve en magnésium se situe en leur sein.

-il permet le maintien de la masse musculaire et de la force : potentiel de contraction, transport des nutriments et énergie (ATP) sont des rôles de cet oligo-élément.

-ce micro-nutriment participe à la production d’énergie à l’intérieur de toutes les cellules : les macronutriments ont besoins de Magnésium à chaque étape de la conversion en ATP. Celui-ci est un substrat que l’on retrouve dans nos centrales énergétiques.

-il participe à l’adaptation au stress : sur le plan cardiaque et cérébral.

-le magnésium est favorable au système cardio-vasculaire : hypertension, AVC, pathologies coronariennes, trouble du rythme dont il peut réduire les risques. Il aide à la fluidité du sang et prévient l’excès de graisses circulante.

-il agit sur les récepteurs à insuline et autres : ainsi il est en lien avec le diabète de type 2.

-celui-ci permet la synthèse de molécules indispensables : enzymes, neurotransmetteurs, protéines, ADN…

-c’est un nutriment qui favorise le contrôle de l’émission de radicaux libres et la suractivité des globules blancs.

-certains méfaits de l’alcool et de certains métaux lourds pourraient se voir diminués.

-son rôle dans la vitesse de vieillissement et dans la prévention de pathologies dégénératives n’est plus à démontrer.

-enfin, il pourrait jouer un rôle dans l’asthme, les migraines, les syndromes prémenstruels et bien d’autres troubles.

Où en êtes-vous de votre statut en ce minéral ?

Vous l’avez compris, il est indispensable au bon fonctionnement de votre organisme. Malheureusement de nombreuses personnes sont en déficit de magnésium. On estime à 3 français sur 4, le nombre de personnes en dessous de apports recommandés. Certains signes sont annonciateurs comme les crampes, la fatigue matinale, des réveils nocturnes récurrents, des maux de tête, un tressautement de la paupière, des engourdissements des membres…Il arrive parfois que vous n’écoutiez pas ces signes et ceci peut avoir des conséquences.

 

  • Etes-vous en manque de ce micro-nutriment ?

 

Comme cité précédemment, vous pouvez vous reporter aux signes annonciateurs. Sachez également que certains profils seront plus susceptibles d’avoir un déficit :

-les personnes stressées, anxieuses de manière chronique ou de façon très intenses rapprochées.

-si vous souffrez de surpoids.

-atteintes de pathologies digestives ou rénales, cela vous concerne.

-toutes personnes ayant un diabète.

-vous êtes atteintes de fibromyalgie, d’ostéoporose.

-celles et ceux ayant des régimes déséquilibrés.

-les sportifs, sportives adeptes de l’intensif.

-les femmes enceintes ou allaitantes, les femmes sous contraceptif, les personnes ménauposées et âgées.

-certains traitements médicamenteux peuvent faire fuir le magnésium.

-toutes celles exposées à un environnement pollué (stress oxydatif).

-enfin celles ayant une hygiène de vie pouvant surconsommer les vitamines et minéraux (stress, café ++, manque dans l’alimentation, alcool, cigarettes…).

Alors si vous vous reconnaissez dans un de ces profils et que vous avez en plus des signes de déficit, je vous conseille de lire la suite et d’envisager ensuite d’agir pour remonter votre taux de magnésium.

 

  • Où trouver des sources de magnésium ?

 

Des aliments et des eaux minérales choisis vont vous aider à combler le déficit. Il est conseillé de consommer environ 400 mg/j. Lors de déficit, cet apport doit être revu à la hausse. Je vous propose une liste non exhaustive des meilleures sources de magnésium :

  • Les céréales complètes ou semi complètes (sarrasin particulièrement), les oléagineux (amandes, noix…), les légumineuses (haricots blancs, lentilles), les fruits de mer, les légumes (chou frisé, épinard, laitue, haricot vert frais, potirons, brocolis, champignons…), les bananes (il faudrait 8 à 9 bananes pour atteindre la dose journalière), le chocolat noir à 80 % minimum (2 plaques de 120 g pour combler l’apport), …
  • Les eaux minérales : Hépar, Courmayeur, Badoit, Rozana (attention hypertension), …

 

L’alimentation est un pilier pour assurer l’équilibre, l’harmonie au sein de votre corps. Elle doit être variée, vivante, hypo toxique et colorée pour apporter les micro et macro nutriments utiles à votre santé.

Certaines situations réclament une supplémentation. Des magnésiums, il en existe beaucoup. Je vous conseille de privilégier un pidolate, un citrate, un bisglycinate ou un ATAmagnésium qui sont les mieux absorbés et limitent aussi les effets laxatifs.

En cas de prise d’un complément, demandez conseil à votre médecin, à votre pharmacien ou à un thérapeute afin d’éviter tous désagréments et possible interactions.

Mélanie Roobaey, naturopathe.

Ces conseils ne se substituent pas à l’avis de votre médecin ni à la prise de traitement allopathique.

Siret :83466319700012.

 

 

 

 

Share This

Share this post with your friends!