Chi Nei Tsang.

Issu d’une pratique ancestrale de la médecine chinoise, ce massage des viscères est destiné à accompagner de nombreux troubles vers le mieux être.  En effet, le Chi Nei Tsang intervient sur les intestins, sur la sphère abdominale donc digestive. Depuis quelques années, la science parle de 2ème cerveau.

Ainsi les émotions, qui sont parfois une entrave à la santé et à la circulation de l’énergie,  peuvent inhiber toutes sensations ou au contraire créer des douleurs.

Cette pratique améliore la digestion physique et émotionnelle.

Ce massage doit vous procurer détente et bien être.

Enfin, il n’est pas rare d’entendre dire après la séance : « je me suis sentie libérée, légère et pleine de vitatlité ».

Pourquoi essayer le Chi Nei Tsang ?

Douleurs, stress, morosité et humeur instable.

Mal de dos,  douleur des cervicales, maux de tête, digestion difficile, constipation, déprime, stress chronique, anxiété, troubles du sommeil, poids…

Les troubles pouvant en bénéficier sont nombreux !

Cette séance de 1h00 : 50 euro.

Séance de suivi hebdomadaire : 45 euro.

 

Les bénéfices.

Le chi Nei Tsang détoxifie la peau et l’organisme. Parce qu’il travaille sur les contractions, les congestions au niveau de l’abdomen, celui-ci amène votre conscience sur ces émotions non digérées.

Ce travail se répercute à l’ensemble de votre corps. Les résultats peuvent être rapide et ils peuvent nécessité une pratique mensuelle ou hebdomadaire.

Le massage s’intègre donc parfaitement dans  votre cheminement vers la santé.

Quelques contre-indications

 Infections, menstruations, stérilet, risque hémorragique, opération de la sphère digestive récente.

Notre 2ème cerveau.

Les intestins sont criblés de cellules nerveuses qui correspondent directement avec notre cerveau.

Des pensées et des émotions négatives impactent nos intestins et inversement une mauvaise digestion, des congestions impactent sur notre cerveau et donc notre humeur.

Le Chi Nei Tsang éveille les sens.

 Alors notre corps et notre esprit apprennent à communiquer à nouveau et peuvent faire la paix.

« Le seul mur qui vous empêche d’avancer, c’est celui que vous créez avec vos pensées. »

Nicole Bordeleau